Depuis que les hommes sont chauves, on essaie de les coiffer. Maintenant, les scientifiques s’attaquent enfin à la racine du problème.

Diagnostic de la calvitie

Avant de poser un diagnostic, votre médecin vous fera probablement passer un examen physique et vous posera des questions sur vos antécédents médicaux et familiaux. Il ou elle peut également effectuer des tests, tels que les suivants :

  • Une prise de sang : ceci peut aider à découvrir les conditions médicales liées à la perte de cheveux.
  • Un test de traction : votre médecin tire doucement plusieurs douzaines de cheveux pour voir combien en sortent. Cela aide à déterminer l’étape du processus de délestage.
  • Une biopsie du cuir chevelu : votre médecin prélève des échantillons sur la peau ou sur quelques cheveux arrachés du cuir chevelu pour examiner les racines des cheveux. Cela peut aider à déterminer si une infection cause la perte de cheveux.
  • Une microscopie optique : votre médecin utilise un instrument spécial pour examiner les poils coupés à leur base. La microscopie aide à découvrir d’éventuels troubles de la tige capillaire.

Traitement de la calvitie

Il existe des traitements efficaces pour certains types de perte de cheveux. Vous pourriez être en mesure d’inverser la chute des cheveux, ou au moins la ralentir. Avec certaines conditions, comme la perte de cheveux inégale (alopécie areata), les cheveux peuvent repousser sans traitement dans un délai d’un an.

Les traitements pour la perte de cheveux comprennent les médicaments, la chirurgie pour favoriser la croissance des cheveux et ralentir la chute des cheveux.

Médicaments

Si votre perte de cheveux est causée par une maladie sous-jacente, un traitement pour cette maladie sera nécessaire. Cela peut inclure des médicaments pour réduire l’inflammation et supprimer votre système immunitaire. Si un certain médicament cause la perte de cheveux, votre médecin peut vous conseiller de cesser de l’utiliser pendant au moins trois mois.

Des médicaments sont disponibles pour traiter la calvitie héréditaire. Les options incluent :

  • Minoxidil (Rogaine) : il s’agit d’un médicament en vente libre (sans ordonnance) approuvé pour les hommes et les femmes. Il se présente sous la forme d’un liquide ou d’une mousse que vous frottez quotidiennement sur votre cuir chevelu. Lavez-vous les mains après l’application. Au début, cela peut vous faire perdre vos cheveux sous forme de follicules pileux. Les nouveaux cheveux peuvent être plus courts et plus fins que les cheveux précédents. Au moins six mois de traitement sont nécessaires pour prévenir la chute des cheveux et pour commencer la repousse des cheveux. Vous devez continuer à appliquer le médicament pour conserver vos avantages. Les effets secondaires possibles comprennent l’irritation du cuir chevelu, la pousse de poils indésirables sur la peau adjacente du visage et des mains, et la fréquence cardiaque rapide (tachycardie).
  • Finastéride (Propecia) : il s’agit d’un médicament d’ordonnance approuvé pour les hommes. Vous le prenez tous les jours sous forme de pilule. Beaucoup d’hommes prenant du finastéride connaissent un ralentissement de la perte de cheveux, et certains peuvent montrer une nouvelle pousse de cheveux. Vous devez continuer à en prendre pour conserver vos avantages. Le finastéride peut ne pas être aussi efficace chez les hommes de plus de 60 ans. Les effets secondaires rares du finastéride comprennent une diminution de la libido et de la fonction sexuelle et un risque accru de cancer de la prostate. Les femmes enceintes ou qui pourraient l’être doivent éviter de toucher des comprimés écrasés ou brisés.
  • Autres médicaments : pour les hommes, le médicament oral dutastéride est une option. Pour les femmes, le traitement peut inclure des contraceptifs oraux et de la spironolactone.

Ces médicaments sont les plus utilisés mais, ne substituent pas à l’avis d’un médecin. Aussi, avant d’en essayer un, consultez toujours votre médecin.

Chirurgie de transplantation capillaire

Greffe de cheveux pour la perte héréditaire de cheveux

Dans le type le plus commun de perte de cheveux permanente, seule la partie supérieure de la tête est affectée. La greffe de cheveux, ou la chirurgie de restauration, peut tirer le meilleur parti des cheveux qu’il vous reste.

Au cours d’une greffe de cheveux, un dermatologue ou un chirurgien cosmétique enlève de minuscules taches de peau, contenant chacune un à plusieurs cheveux, à l’arrière ou sur le côté de votre cuir chevelu. Parfois, une plus grande bande de peau contenant plusieurs groupements de poils est prise. Il ou elle implante ensuite le follicule pileux, follicule par follicule, dans les parties chauves. Certains médecins recommandent d’utiliser le minoxidil après la transplantation, pour aider à minimiser la perte de cheveux. Et vous aurez peut-être besoin de plus d’une intervention chirurgicale pour obtenir l’effet désiré. Notez toutefois que la chute héréditaire des cheveux finira par progresser malgré la chirurgie.

Les interventions chirurgicales pour traiter la calvitie sont coûteuses et peuvent être douloureuses. Les risques possibles comprennent les saignements et les cicatrices.

Thérapie au laser

Il existe un appareil laser de bas niveau pour le traitement de la chute héréditaire des cheveux chez les hommes et les femmes. Quelques petites études ont montré qu’il améliore la densité capillaire. D’autres études sont nécessaires pour montrer ses effets à long terme.

Mode de vie et remèdes maison

Vous pouvez essayer le rasage, d’autres techniques et produits de coiffage, des foulards, une perruque ou un postiche. Parlez à une coiffeuse pour trouver des idées. Ces solutions non médicales peuvent être utilisées pour couvrir la perte de cheveux permanente ou temporaire.

Si votre perte de cheveux est due à un problème de santé, le coût d’une perruque peut être couvert par l’assurance. Pour éviter le doute, posez directement la question à votre compagnie d’assurance.

Sinon, d’autres astuces naturelles peuvent être essayées (huile essentielle de castor, d’arbre de thé ou encore de l’huile de l’argan). Mais, généralement, les résultats sont peu concluants et finissent rapidement par vous décevoir. Toutefois, vous êtes libres de choisir le moyen que vous préférez pour lutter contre votre calvitie.

Ces informations vous auront certainement aidé à faire le point sur tout ce qu’il y a à faire en cas de calvitie.